www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
gdm saint-james
Actualités
Salut Loïc... par Olivier Millet, centbornard de GDM
Commentez cette actualité
7 Juin 2020 - ML
Salut Loïc... par Olivier Millet, centbornard de GDM

Salut Loïc,

Cela fait près de 6 ans que je te connais Loïc et j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour toi. Mais là, c’est bien la 1ère fois que tu me déçois car je trouve que tu quittes la course un peu vite. Ce n’était pourtant pas ton genre que d’abandonner, de t’asseoir dans le fossé et de regarder les autres coureurs passer. Je ne sais même pas si cela t’est arrivé une seule fois. Tu étais un modèle de coureur de longue distance avec des qualités physiques exceptionnelles certes, mais aussi une volonté à toutes épreuves. Je me rappelle, t’avoir vu, il y a 4 ans sur l’Ultra Marin du Morbihan arriver au relais du Bono, en hypoglycémie, blanc et chancelant et devant t’allonger au poste de secours. Pour tous ceux qui ne te connaissaient pas, il était évident que tu allais abandonner et pourtant une vingtaine d’heures plus tard et quelque 120 kilomètres de plus, tu franchissais l’arrivée avec un temps et un classement à faire bien des envieux.

Mais un champion, ça ne se caractérise pas seulement par des capacités et un mental. Un vrai champion c’est aussi un individu d’une grande modestie et toi de la modestie, tu en avais à revendre. C’est seulement au fil du temps et des discussions que j’ai pu découvrir toutes tes performances, tous tes titres, tous ces grands rendez-vous sportifs auxquels tu as participé.

 Humble certes, mais jamais avare de conseils qui nous permettaient à tous de progresser et de prendre confiance en nous. Sur marathon, « ne pas partir trop vite » disais-tu tout le temps, « il y a largement assez en 42 kilomètres pour rattraper le temps perdu ». Et c’est vrai qu’avec toi comme meneur d’allure, c’était la garantie d’atteindre son objectif. Les 3h30 on les faisait pile sur la ligne, respect des horaires garantis. Ce n’est pas facteur que tu aurais dû être Loïc, c’est conducteur de train !

C’est avec tristesse que je me dis que j’ai eu le plaisir de participer à ton dernier 10 km à Avranches et à ton dernier « 100 bornes » à Amiens.

Vois-tu Loïc, je suis un mécréant qui ne croit pas en l’au-delà mais il y a des jours où j’ai vraiment envie de me tromper et aujourd’hui, c’est le cas. Alors, je me dis que s’il y a un paradis, il y a forcément de la course à pied là-haut et que la prochaine course, tu la feras probablement avant nous et avec du beau monde sur la ligne de départ.

En tout cas, je peux te dire que pour nous tous, les coureurs de GDM, du plus modeste au plus brillant, notre première course de reprise sera pour toi et que pour toutes les suivantes, tu nous accompagneras dans nos têtes et dans nos cœurs.

Salut Loïc. Salut champion. Tu vas nous manquer.

Olivier.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
07/07 >
29/06 >
26/06 >
24/06 >
20/06 >
13/06 >
12/06 >
11/06 >
11/06 >
10/06 >
10/06 >
08/06 >
08/06 >
06/06 >
05/06 >
04/06 >
30/05 >
25/05 >
23/05 >
18/05 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces