www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
gdm saint-james
Actualités
Jean Le Potier, ami coureur de Loïc, lui rend hommage
Commentez cette actualité
12 Juin 2020 - ML
Jean Le Potier, ami coureur de Loïc, lui rend hommage
Jean Le Potier, a lui aussi un très beau palmarès : premier vainqueur des 100 km de Belvès en 1977, vainqueur des 100 km de Millau en 1979…- http://www.courirsimplement.fr/recits-de-course/histoire-d-un-autre-temps/18-100km-de-belves-le-chateau-de-mon-pere
« En ce 4 juin 2020, à l’âge de 61 ans, mon ami coureur Loïc LEBON, est décédé après une chute d’escalier, suivie quelques jours après d’un malaise cardiaque puis d’un coma dont il ne s’est pas réveillé.
De 11 à 36 ans il fut un footballeur (fumeur). Sachant cette 1ère carrière terminée et désirant stopper le tabac, il démarra la course à pied. Son premier essai d’un 14 km sous la chaleur, se termina sur un brancard des pompiers, mais la vingtaine d’années suivantes furent d’une autre teneur.
Première année 1h15’ au semi, puis très vite 2h38’ au marathon et 7h40’48 aux 100km de Steenwerck, 7h29’31 à Cléder 3 mois après , puis l’année suivante en 1997 4° du championnat de France en 7h05’59 , ce qui restera sa meilleure performance chronométrique, et ainsi il intégrera l’équipe de France 2 mois plus tard à Winschoten.
Et suivant sa propre phrase « plus c’est long, mieux je me sens », pas plus de 4 ans après ses débuts, en 24 heures, c’est 223km604, une 6° place sur les 246km du Spartathlon en 29h47’ suivie de 233km604, 234km822 à nouveau l’équipe de France avec une 7° place aux Européens d’Apeldoorn avec 238km 729 et son sommet 4° aux Mondiaux de Verona parcourant 257km065, sans oublier son podium (2°) au championnat de France 2003 à Brive.
Entre temps, compte tenu de sa régularité de train, il était devenu un meneur d’allure très apprécié sur marathon pour 3h00, 3h15’ puis 3h30’.
Il avait aussi amené ses 2 enfants Aurélie et Nicolas, à la pratique de l’athlétisme, mais surtout son épouse Patricia, termina au moins 10*100km avec un beau 10h32’47 à Cléder.
Il habitait Saint-James, dans la Manche. Loïc fut un des artisans, que cette commune ignorante de la course à pied dans les années 1990-2000, a depuis obtenu des titres de champions de France par Equipe sur les 100km (et en individuel).
Facteur de métier, il aimait son travail, car il m’avait fait sourire me disant craindre la retraite alors qu’il avait à peine 40 ans !
Personnellement, son départ inattendu est un terrible choc pour moi, même si 1000km nous séparait depuis 2004. Loïc Lebon fait partie intégrante de l’histoire du Grand Fond Français".
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
07/07 >
29/06 >
26/06 >
24/06 >
20/06 >
13/06 >
11/06 >
11/06 >
10/06 >
10/06 >
08/06 >
08/06 >
07/06 >
06/06 >
05/06 >
04/06 >
30/05 >
25/05 >
23/05 >
18/05 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces