www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
gdm saint-james
Actualités
L'au revoir de Réjane (Lecamus) à Loïc
Commentez cette actualité
13 Juin 2020 - ML
L'au revoir de Réjane (Lecamus) à Loïc
L'au revoir de Réjane à Loïc (Réjane Lecamus, championne de France de 100 km 2016 et 2017)
"Salut Loïc,
Comment vas-tu ?
Nous, ça va moyen moyen ; l'incroyable est arrivé...tu es parti ! Inimaginable, inconcevable ! Du moins, pas de cette façon, à 61 ans. Toi qu'on qualifie de force de la nature, tu nous rappelles qu'un colosse peut avoir des pieds d'argile.
Tellement difficile à croire que j'ai cru te voir mardi en arrivant à Carnet...à ton inhumation...
J'ai fait votre connaissance - à toi et Patou - en 2005, à mon arrivée à GDM. Un couple d'extraterrestres que je regardais avec de grands yeux pleins d'admiration et de respect...des 100 bornards (je ne savais même pas qu'une telle distance puisse se courir avant vous)
C'est vous qui m'avez transmis votre passion lors d'une discussion, un soir, dans l'entrée de GDM. Quel honneur d'avoir pu faire quelques 100 bornes avec toi, et d'avoir fait Millau avec Patou.
Je te vois encore à Chavagnes sur le podium en 2015...champion de France par équipe avec David et Micka. Quelques semaines plus tard je t'ai dit que mon objectif 2016 serait de te voler la place.
En 2010, nous avons fait le 177 km du Morbihan. Je me permets... autant tu es performant sur route, autant ça peut être hasardeux sur ultra trail...je te vois encore arriver à Sarzeau... après 56 km de
course pour moi, mais déjà beaucoup plus pour toi.. tu t'es perdu et à 4 reprises dans le bourg cela a failli se reproduire. Tu finis 7ème en un peu plus de 24 h avec des km supplémentaires et 22 chutes . Imagine, sans détours et sans chutes....
Combien de km à 12 as-tu faits avec cette foulée reconnaissable entre toutes ? Combien de gens as-tu entraînés dans ton sillage ?
Combien de gens savent quel Monsieur ils suivent, doublent ou devancent ? Car ce n'est pas toi qui fais étalage de ton palmarès, loin de là !!
Je retiens tes yeux qui pétillent lorsque tu souris, ta gentillesse (je ne t’entends jamais critiquer), ta modestie, les entraînements et les courses faits ensemble, ta régularité km après km, ta capacité à te dépasser (comme Olivier, je me souviens de te voir très mal au Morbihan), les verres partagés après l'effort.
En 2010, quelques jours avant le 177 km, je te faisais part de quelques douleurs. Taréponse - que j'aitoujours gardée
à l'esprit - : « c'est normal, la course arrive. C'est la tête. Tant que tu ne boites pas, y a rien. C'est la tête ». On ne peut pas faire tout ce que tu as fait sans cet état d'esprit.
Quelqu'un a écrit de toi « un grand champion. Un homme adorable ».Tout est dit.
Beaucoup de souvenirs encore que je pourrais écrire,.. mais je fais au plus court Loïc, je sais que tu n'aimes pas les récits trop longs.
Merci pour tout Loïc
Au revoir
Réjane"
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
07/07 >
29/06 >
26/06 >
24/06 >
20/06 >
12/06 >
11/06 >
11/06 >
10/06 >
10/06 >
08/06 >
08/06 >
07/06 >
06/06 >
05/06 >
04/06 >
30/05 >
25/05 >
23/05 >
18/05 >
Les Espaces